Les instruments

 

Les instruments utilisés dans le conte musical pour enfants "Petit bout bourlingue"

Le conte musical pour enfants Petit bout bourlingue se fonde sur la découverte de mélodies et de rythmes issus des genres musicaux de chaque pays.

Les lignes mélodiques sont diversement portées par la guitare, le bottleneck, la flûte, le oud (luth marocain), l'orgue, le ukulélé et le chant.

Le rythme est quant à lui renforcé par l'utilisation des percussions dans toutes les chansons.

 

Les instruments à corde

 

Guitare flamenca Conte musical pour enfants Petit bout bourlingue

 

La Guitare flamenca : La table d'harmonie de cette guitare plus fine que la guitare classique est souvent en épicéa, cyprès ou épinette, cela lui confère un timbre plus clair, plus brillant.

 

 

La Guitare folk : Il s'agit aussi une guitare acoustique, plus massive, aux six cordes métalliques. Sa caisse est plus large que la guitare classique, et son manche est plus long (2 cases en plus). On joue soit en « picking », avec les doigts, selon un arpège particulier dit « à basses alternées », soit au médiator, en « flat picking »

 

 

oud conte musical enfants

 

Le Oud : Ce luth marocain se joue généralement sur quatre cordes doublées, auxquelles s'ajoutent deux cordes doubles graves ; elles étaient autrefois en boyau ou en soie et on utilisait traditionnellement une plume taillée ou une lamelle de corne.

 

Le Tres : Il peut être considéré comme le premier instrument véritablement cubain (guitare à 3 cordes expliquant le nom "Tres" qui signifie "trois" en Espagnol). L'évolution de l'instrument se fait parallèlement au développement du Son cubano et en reste inséparable. Il peut jouer le rôle rythmique du piano.

 

basse conte musical enfants

La Basse : La "guitare basse" fut conçue, tout comme la guitare électrique, pour pallier le manque de puissance des instruments acoustiques. (F)

 

 

ukulélé conte musical enfantsLe Ukulele : Cet instrument à cordes pincées traditionnel des îles Hawaï, proche du cavaquinho portugais dont il est une adaptation, apporte souvent une touche humoristique et exotique.  Le terme "ukulélé" proviendrait de l’agrégation de « uke » et « lele », termes qui désignent respectivement les actions de gratter et de frapper - une description du mouvement du joueur d'ukulélé. (B)

 

 

Les instruments à percussion

 

Percussions cubaines

Congas : La conga apparaît au XVIIIe siècle à Cuba, mais elle est d'origine africaine (bantoue). C'est un instrument en forme de tambour à une membrane et qui se décline en différentes tailles, si bien qu'on en joue de plusieurs à la fois. Les congas se sont tellement répandues dans la musique latine qu'elles en constituent une véritable « colonne vertébrale » rythmique.

Bongos : C'est une paire de tambours solidaires, à une membrane chacun et dont l'un est plus grand que l'autre. (D)

Claves : Les claves apparaissent à Cuba vers le XVIe siècle, sur les docks du port de La Havane. Entrechoquées au rythme du travail, elles deviennent au XVIIe siècle un instrument de percussion. La clave tenue dans la main droite par l'une des extrémités (macho = mâle) vient percuter en cadence l'autre placée dans la main gauche (hembra = femelle). Le son est très sec et très fort.

Güiro: Le corps du güiro est fabriqué à partir d'une calebasse évidée ou d'un morceau de bois de 20 à 30 cm de long. Des rainures transversales sont pratiquées sur la surface extérieure. On tient l'instrument avec la main gauche, et on gratte avec la main droite les rainures du racloir à l'aide d'une petite baguette de bois avec un mouvement d'aller et retour de la main pour produire le son par raclement. Des mouvements lents émettent des sons plutôt graves, tandis que des mouvements rapides émettent des sons plus aigus.

Cencerro : Le cencerro, ou la campana, est une petite cloche qui trouve son origine dans les cloches portées par les troupeaux. Il est joué par le joueur de bongo.<br />

 

 

Bongos

 

 

 

                       congas                     

 

Congas

              

 

 

Percussions espagnoles

Cajon : Caisse en bois sur laquelle est assis le musicien, le son est produit par la frappe sur la face avant ..Il fut très certainement à ses débuts une caisse destinée à la cueillette des fruits ou à la pêche des poissons.

Castagnettes : Les castagnettes ("petites châtaignes" en Espagnol), sont généralement fabriquées en bois dur ou en ivoire et consistent en deux coquilles surmontées d'une "oreja" (oreille), percées, suivant les modèles, de deux ou trois trous et reliées entre elles par un cordon. Les deux castagnettes ne sont pas creusées de manières égales dans leur concavité, ce qui donne un son différent lorsqu'on les entrechoque. On retrouve dans cet instrument la "hembra" (femelle), plus aiguë, et la "macho" (mâle), plus grave.

 

 

Cajon

 

 

castagnettes conte musical enfants

     

Castagnettes

 

 

 

Percussions canadiennes

Cuillères en bois : Détournées des ustensiles de cuisine que nous connaissons, les cuillères musicales du Québec sont creusées dans le bois d'érable et peuvent être jouées dos-à-dos ou face-à-face. Leur sonorité dépend du volume de la boîte de résonance et de la surface et de l'épaisseur du bois qui irradie les fréquences.

 

Percussions brésiliennes

Surdo : Gros tambour utilisé dans le samba, le surdo est un héritage des grosses caisses de fanfares européennes mais les rythmes interprétés ont un fort ancrage dans la tradition africaine. C'est le plus volumineux des instruments de la formation rythmique, il a pour rôle principal de marquer le second temps et se joue avec un [[mailloche]].

Caixa : la caixa est une sorte de caisse claire qui sert d'accompagnement en assurant un continuum rythmique, une phrase répétitive très importante pour le son général de la batucada. Dans le samba, il est essentiel d'avoir un grand nombre de caisses dans une batucada afin de solidifier l'ensemble du groupe, d'assurer son homogénéité et de stabiliser le tempo.

Ganza : Il s'agit d'une sorte de shaker, composé d'un récipient cylindrique ou ovoïde rempli de billes, de graines ou de grains. Le matériel de l'enveloppe peut être du bambou, du rotin, du bois ou du métal

Tamborim : Dans la batucada, la fonction musicale de ce petit tambourin est de jouer des parties alternativement répétitives (avec de longues séquences de retournés) et syncopées, qui viennent donner du relief et des variations rythmiques en se superposant aux phrases plus répétitives du reste de la batterie de percussions.

Pandeiro : Cousin du tamborim, il présente en plus des petites cymbales. On le tient d'une main et on réalise avec l'autre différentes notes en fonction des positions de la main. Les claquements alternent aux notes toniques et un mouvement de poignet, dans lequel on utilise beaucoup les doigts, permet de jouer une rythmique spécifique au pandeiro qui soutient le rythme de base.

Cuica : Cet instrument est constitué d'un fût cylindrique sur lequel une membrane de peau ou de plastique est tendue grâce à des fixations métalliques. Le musicien, en frottant une tige avec un chiffon ou une éponge humide, produit des vibrations qui se transmettent à la peau. Il peut ensuite moduler la hauteur du son en appuyant un doigt de son autre main à proximité du point de fixation de la tige sur la peau: la pression tend la peau qui produit alors un son plus aigu.

Agogô : Issu d'Afrique, l'agogô signifie l'horloge ou le temps ; il se constitue de plusieurs cloches en bois ou en métal reliées entre elles, et frappées au moyen d'une baguette et sert à frapper le tempo.

Caxixi : Il s'agit d'un panier clos en forme de cloche, à fond plat, contenant des graines ou d'autres éléments de petite taille.

  

 Caixa

 

 

  

 

 Cuica

 

 

    

       Claves

 

 

 

 

Percussions africaines

Djembe : Composé d'un fût de bois en forme de calice sur lequel est montée une peau de chèvre ou d'antilope tendue à l'aide d'un système de tension (originellement des chevilles en bois ou des cordes en peaux, maintenant le plus souvent des cordes synthétiques et des anneaux en fer à béton), que l'on joue à mains nues et dont le spectre sonore très large génère une grande richesse de timbre. 

Dum dum : Il s'agit d'un fût cylindrique qui présente une peau de vache tendue à chaque extrémité. Les dum dum sont donc disposés horizontalement sur des tréteaux, le musicien jouant debout. Avec la main droite, le dumdumfola frappe à l'aide d'une baguette en bois. Avec la main gauche, il fait sonner une cloche avec une tige métallique, un clou, un boulon, ou encore une bague. Ces cloches sont importantes car elles forment, à elles seules, une polyrythmie.

Balafon : Le balafon est un xylophone que l'on en joue soit debout à l'aide de sangles le soutenant ou assis. On le frappe au moyen de deux baguettes recouvertes de caoutchouc.Un orchestre est souvent composé de trois balafons, un grave, un médium et un aigu. (A)

Chékéré : Le shékéré ou chékéré est fabriqué à partir d'une variété de courge, la calebasse, séchée et travaillée, sur laquelle est posée une maille comportant des graines de dattes ou des perles (à la différence des maracas pour lesquelles les graines sont à l'intérieur). Sa sonorité se rapproche également de celle du güiro, obtenue par raclement. (E)

                           

 

Balafon

 

 

Dum Dum

 

 

 

 Djembé

 

 

 

 

 

Chékéré

 

 

 

 

Percussions nord-Africaines (Maghreb)

Bendir : Le cadre est formé d'un cerclage de bois de micocoulier. Un trou y est aménagé afin de faciliter la préhension. Il est muni d'une peau de chèvre collée recouvrant tout le cadre. Un timbre de cordes en boyau est fixé le long de cette peau, qui lui donnera un son bourdonnant et augmentera les basses généreuses. (C)

Darbouka : Elle est traditionnellement faite en terre cuite ou céramique et est recouverte d'une peau animale. On en joue en général debout, l'instrument étant soit placé sous le bras gauche, soit placé sur l'épaule gauche, mais la position assise est plus confortable pour des techniques plus complexes.

         

                   Bendir                                           Derbouka

 

Quizz visuel :  Et maintenant, saurez-vous retrouver le nom de ces instruments ?!

Retour  "Par ici la musique"